Un fjord que j'aime

Mjolfjör∂ur

La première fois que j’ai franchi le col, le brouillard cachait la piste encore recouverte de neige. Avec des déclivités glissantes à s’encorder, j’inaugurais pour la première fois les avantages du 4Motion et le régulateur de pente. Il faut être fou d’emmener un joli VW tout neuf sur ces chemins. 

C’est tellement calme au bord du Mjolfjör∂ur que l’on entendrait les elfes murmurer. Lorsqu’une baleine passe et qu’un jeune phoque me regarde, je jetterais bien mes roues pour m’enraciner là. 

Evidement je suis revenu un ou deux mois plus tard. 

Prev Au fil du Jökulsá á Fjöllum
Next Le terrible troll Hvitserkur

Comments are closed.

Désolé © 2019 Jean-Daniel Borgeaud