Kverkjökull

Au pied du Vatnajökull par la F910 et F902

Kverkfjöll, ” les montagnes de la gorge “, est l’un des glaciers qui bordent le Vatnajökull au nord. Plus élevé que la calotte glaciaire, il culmine à 1 929 m. On peut y observer toutes les manifestations d’un glacier. L’eau s’y mélange avec le feu : c’est aussi un site géothermique, dont la chaleur fait fondre la glace, dominant un désert de lave.

Avoir le temps

J’aime avoir le temps et de pouvoir choisir la météo idéale. Nous avons profité de la région de Myvatn en espérant le moment opportun pour partir en direction de l’Askja. La piste F88 est plus directe, mais pas conseillée vu la profondeur des deux gués au pied de l’Herdurbreid. En passant par la F 905 puis F910 les gués sont faciles et un pont franchit la rivière tumultueuse. Je ne dis pas que l’aventure est possible sans un 4×4, car des zones de sable sont infranchissables sans une motricité des quatre roues. Il est préférable aussi d’avoir une bonne garde au sol vu les rochers à franchir. Malgré le 4Motion le VW T6 ne permet pas de rouler comme un Jeep. Souvent, je roulais à 80km/h puis un freinage énergique pour passer des rochers. Et j’ai renoncé à prendre  la F910 au départ de l’Askja en direction du sud. Les pierres m’obligeaient à garder le pied sur l’embrayage, c’est possible pour un passage en douceur, pas sur des km ! En fait, c’est la 1ère courte qui manque le plus.

L’image ci-dessus me rappelle cette jolie oasis de verdure en plein désert minéral. Il se trouve proche de la F902 son nom: Hvannalindir oasis. Nous étions seuls sur cette piste et j’ai préféré faire demi-tour que de rester bloqué au milieu de cette rivière trop profonde. Être seul n’est pas toujours un avantage.

Désolé © 2019 Jean-Daniel Borgeaud