Un printemps en Norvège

Quelques chiffres, conseils et liens utiles

Nos premières vacances en Scandinavie, en 86 avec un Westfalia Swen Hidin VW LT31, avec le confort de la douche et des WC. Bien utile avec nos deux enfants. A cette époque, pas d’interdiction aux camping-cars, il n’y en avait presque pas.  Aujourd’hui ce n’est presque pas possible de s’arrêter comme l’on aimerait. Soit les chemins de travers sont barrés, soit ils sont interdits: “No Camping”. Aujourd’hui il faut être masochiste pour parcourir les petites routes avec un gros cube blanc. Le type gros fourgon ou mieux en California offre plus de plaisir pour rouler et de faciliter à parquer.

Les campings sont là pour nous accueillir, c’est tout de même plus agréable qu’une place en bord de route ou un entassement de camping-car sur leurs places dédiées. Je n’ai pas toujours le réflexe Park4Nigth, est souvent les places sont déjà occupées. Alors qu’un camping offre plus, avec les sanitaires et cuisine équipée.

Nourritures: les prix sont comme en Suisse soit 20 à 50% plus élever qu’en Allemagne et en France. Diesel et les frais des ferries ne sont pas à sous-estimer.

Sécurité: aucun problème ! Pas de méchant loup, pas d’ours agressifs. Le respect et l’entraide sont dans les gènes des Norvégiens. 

En 2014 nous avons parcouru la Norvège avec une tente de camping de qualité suédoise. La pluie était plus dérangeante que dans notre petit camping-car. Mais ce n’est pas un problème de camper sous tente, si nous prévoyons le matériel et l’habillement pour ces contrées où la température reste fraiche.

Liens utiles

Applications qui me sont indispensables

Park4Night

TopKart NO

TopKart SU

TopKart FI

TomTom GO

Infos

  • Campingaz  n’a d’international que son nom. Les bouteilles de Campingaz sont introuvables dans toute la Scandinavie. Notre autonomie avec une bouteille est de 3 semaines. J’en ai une de réserve et le matériel pour les remplir ou l’adaptateur Primus pour les bouteilles locales. Voir mes conseils à ce sujet. 
  • Pas besoin d’argent liquide, on paye tout avec une carte de crédit et son NIP

Quelques chiffres

  • 13’126 km 1142 litres de Diesel pour 1980 CHF consommation moyenne: 8.53 l/100 – 193 km/jour – 2078 kg CO2
  • Remplacement d’un rétroviseur à Tromsø: 903 CHF
  • ferries: 835 CHF
  • Ferry DK-NO: 276 CHF
  • Dépenses sans les postes ci-dessus: 4000 CHF + 800 CHF d’habillements 
    • Campings: environ 25-30 CHF/jour
    • Nourritures: identique à la Suisse soit 20 à 50 % plus cher que bien des pays EU
  • Dépenses totales: 8700 CHF pour environ en 9 semaines 
Désolé © 2019 Jean-Daniel Borgeaud