A propos de moi

 

L

a photographie de la nature a pris une place prépondérante dans ma vie ces dix dernières années. La gestion d’énergie, l’ingénierie informatique m’ont laissé et lassé pour me consacrer presque entièrement au métier que j’aime. Photographe environnementaliste par conviction, paysagiste et animalier par passion, je prends mon temps de choyer mes images. Je pense qu’une belle photographie peut sensibiliser à la protection de la nature, c’est le but de mon travail de photographe.

Tant de pauses – Temps de pause – Temps de pose

Bizarrerie de la langue française, sous la même prononciation, trois significations qui s’applique à ma vie. Il suffit d’un incident, d’un accident pour réorienter son chemin. Je n’avais pas pu choisir le métier qui me plaisait. Ma mère me voyant dans les postes et moi dans l’image. Je fis donc, comme mon oncle, électricien. Oui, mais voilà, un jour je dû choisir à nouveau et après un temps de pause, je décidais de faire enfin ce qui me plait,  je pris le petit sentier dans la nature.

J’habite au pied du Jura en Suisse. Longtemps, ma sauvagerie forcée en bordure de forêt et au milieu des pâturages bordant les gorges de l’Orbe, j’ai été heureux. Les nuits bercées par la mélodie des cloches des vaches, les glapissements du renard, le hululement d’une chouette et le chant de la rivière sauvage. Mes longues veilles à la centrale électrique, toute proche, m’ont fait apprécier la nuit et ses noctambules. Puis l’aube annoncée par le chant du merle accompagnait l’aurore naissante d’un nouveau jour.

Puis la rivière, source d’énergie, ne m’offrit plus  mon salaire d’électricien. Alors, on est partis pour le bord du lac de Neuchâtel, à quelques minutes de la Grande Cariçaie, le plus grand marais de Suisse. De ma fenêtre, je vois un héron cendré qui m’attend, perché sur les tuiles d’en face. Mais le clavier de l’informatique me retient prisonnier, hélas, la photo ne me fait pas vivre. Pourtant je vis que pour elle. Pourtant, ma vie est dans la nature.  Je dois vraiment y retourner. Le bonheur est dans le pré.

Mes moments favoris sont l’aube, quand la lumière est magique. Et le paysage paisible. Mais je dois me faire violence, car je suis de nature Couche-Tard. Qu’importe, c’est un vrai délice de rentrer dans l’eau avec mon affût flottant avant que le soleil encore rouge pointe ses rayons sur l’eau calme.

Ma quête pour devenir un meilleur photographe ne cessera jamais. Ce n’est que le début d’une longue recherche de moments magiques où la lumière embrasse la nature dans toute sa splendeur.

Artisan photographe

J’ai ma petite entreprise, mon atelier propose des tirages de qualité FinArt en grand format. Ceux-ci sont laminés sur support Dibond et encadrés par mes soins. Ma maitrise du numérique et de l’informatique me facilite grandement mon travail.

Equipement

– Nikon D4s

– Nikkor 14-24 F2.8

– Nikkor 24-70 F2.8

– Nikkor 70-200 F2.8

– Nikkor 24 F2.8 PC

– Nikkor 24 F1.4

– Nikkor 50 F1.4

– Nikkor 60 F2.8 Micro

– Nikkor 85 F1.4

– Nikkor 105 F2.8 Micro

– Nikkor 300 F2.8

– Nikkor 600 F4

– Lee Filters

– Trepieds & Rotules

Really Right Stuff

– Tête Wimberley

– Sacs Tamrac et F-Stop

 

JeanDa2011053003171 Foulque macroule

 

CV

cv