titrenx2

Les outils de Nikon Capture NX2

T

outes les actions ajoutées à l’aide des outils ci-dessous créent une étape dans la partie réglage la Liste de modifications, étape qui est activable/désactivable à volonté. Et elles pourront s’appliquer aussi bien au NEF de Nikon qu’à n’importe quel fichier photo JPEG ou TIFF. L’étape réglage de la liste de modifications succède pour les images.nef à la section développement du RAW proprement dit. Il est toujours mieux de vérifier dans la section développement si les réglages globaux disponibles ne peuvent pas apporter les améliorations nécessaires.

Seulement après développement de l’image au format Nef utilisez les outils ci-dessous, dans l’ordre logique présenté, du redressement à l’auto correcteur.

Outils de sélection directe (A)

nx-outils-saisir

 

Lorsque vous activez cet outil, certains objets peuvent être sélectionnés pour les regrouper avant de leur d’appliquer une action commune. Les objets pouvant être sélectionnés sont les suivants:

  • Les Points de contrôle placés dans l’image
  • Les étapes dans la palette Liste de modification
  • Les images dans le Navigateur

La sélection multiple d’objet fonctionne de manière classique: maintenez enfoncée la touche Ctrl ou Cmd (Mac) pour sélectionner plusieurs objets les uns après les autres qui ne se suivent pas forcément; pour sélectionner une série d’objets, sélectionnez le premier de la série, maintenez enfoncée la touche Maj et sélectionnez le dernier objet de la série.

De même pour appeler un outil par un raccourci, sous Windows utiliser la touche Ctrl associée à une autre touche simultanée (le + signifie sélection simultanée) et sous Mac utiliser le touche Cmd, pour simplifier je n’indiquerai que pour Cmd.  Cmd+A pour l’outil de sélection directe. (A)

L’outil de sélection directe est très pratique pour regrouper des points de contrôle de couleur . Activez l’outil et dessinez ensuite un cadre autour des points de contrôle à regrouper. Toutes les adaptations apportées à l’un des points de contrôle seront appliquées aux autres points de contrôle compris dans le cadre. 

 

Outils de déplacement (H)

nx-outils-main

 

Lorsque le facteur de zoom est si important que l’image ne peut s’afficher complètement dans la fenêtre d’édition, sélectionnez l’outil de déplacement, cliquez et maintenez enfoncé le bouton gauche de la souris et déplacez l’image pour afficher la zone souhaitée.
Avec Mac, cette outil est inutile, utilisez simplement deux doits sur le Trackpad pour déplacer la fenêtre.

Utilisez aussi cet outil pour adapter la taille de la fenêtre image de telle sorte qu’elle remplisse tout l’espace disponible entre les palettes. Pour cela double cliquez sur la main. Le raccourci Cmd+0 (zerro) fait la même chose.

 

Outils Zoom

nx-outils-zoom

 

Cliquez sur cet outil zoom et ensuite dans l’image pour l’agrandir son affichage. Le facteur de zoom est indiqué dans le haut de la fenêtre image.
Après avoir zoomé, si toute l’image n’est pas affichable dans la fenêtre d’édition, c’est la partie dans laquelle vous aurez cliqué pour faire le zoom qui sera affichée.

Pour faire un zoom arrière lorsque l’outil de zoom est actif, maintenez enfoncée la touche Alt tout en cliquant dans l’image.

Pour afficher l’image à 100 (taille recommandée pour vérifier l’application de certaines améliorations en particulier les accentuations), double cliquez simplement sur la loupe. Et un clic sur l’image avec l’outil loupe activé agrandit également l’image comme un clic sur le + de la vue globale que vous avez en haut à droite.

Si vous voulez que le zoom agrandisse une partie précise de l’image, entourez cette zone en traçant un cadre avec le bouton gauche de la souris lorsque l’outil de zoom est actif.

Les raccourcis Cmd + + permettent aussi de faire un zoom avant et les raccourcis Ctrl + –(Windows) et Cmd + – un zoom arrière. 

 

Outils de rotation

nx-outils-tourner

 

 

Cliquez sur cet outil pour faire pivoter votre image de 90° . Et selon que vous aurez tenu votre appareil dans un sens ou dans l’autre, la rotation devra se faire vers la droite ou vers la gauche. Pour cela, cliquez au préalable sur la petite flèche dans le coin inférieur droit de l’outil et sélectionnez le sens de rotation.

Vous pouvez utiliser cet outil simultanément sur plusieurs images sélectionnées dans le Navigateur sans pour autant devoir les ouvrir.

 

Outil redresser

nx_outil_horizon

 

Outil permettant de redresser une image dont l’horizon penche ou un bâtiment, sauf certains campaniles, on est bien d’accord. Attention aussi au rivage d’un lac photographié en perspective, le mettre à plat enlèverait sa dimension spatiale.

 

Outils recadrer

nx-outils-recadrer

 

Outil de recadrage pour ne conserver qu’une partie de l’image. Attention à l’utiliser avant les interventions locales dans l’image ! En faite, respecter l’ordre des outils affichés. Commencez toujours par l’image globale avant de retoucher les détails.

Sachez aussi, que l’on ne peut plus modifier le recadrage, si c’est nécessaire il faut supprimer l’ancien et recadrer à nouveau puis refaire les étapes suivantes également. C’est pour moi, l’outil le moins bien programmer par les développeurs de NikSoftware. En plus, cet outil devrait disposer d’une zone de paramétrage dans les préférences. Afin de choisir ses propres formats. C’est particulièrement rageant de chaque fois devoir indiquer le format qui n’est pas dans la liste ! Même pas carré ou 16:9 par défaut dans la liste.

Attention, je vous le dis déjà ici, les formats personnalisés par vos soins et enregistrer pour utilisation ultérieure ne fonctionneront que si vous pensez choisir personnaliser dans l’outil recadrage avant de les appliquer. 

 

Point de contrôle noir, neutre et blanc

nx-outils-pnoir

 

Les Points de contrôle noir et blanc sont des outils rapides, simples et souvent très efficaces. Ils améliorent une photo terne de manière spectaculaires. En combinaison avec l’option Double seuil, ils seront placés sur les zones les plus sombres (point noir) et les plus claires (point blanc) de l’image afin de rehausser le contraste et par la même occasion, améliorer la neutralité de l’image.

Le Point de contrôle neutre va permettre, s’il est bien utilisé ce qui n’est pas toujours évident, de corriger une dominante de couleur. C’est donc un outil que vous pourrez utiliser pour corriger une balance des blancs, plus particulièrement si votre image est un JPEG ou un TIFF, ceux-ci n’ayant pas accès à la fonction Balance des blancs réservée au NEF. 

 

Point de contrôle des couleurs (Maj+cmd+A)

nx-outils-upoint

 

Modifier localement les couleurs n’a jamais été aussi facile qu’avec NX. Il vous suffit de placer le Point de contrôle de couleur dans la zone à traiter. NX repère automatiquement tous les pixels ayant un lien de parenté avec le pixel sélectionné dans un rayon que vous déterminerez. Non seulement cet outil est simple d’emploi et très utile, mais en plus, il est réellement très efficace, impossible de voir la jonction entre la zone modifiée et le reste de l’image! A lui seul, il justifie l’achat de Capture NX2, heureusement, il est aussi disponible en plug-in pour Photoshop, Aperture et Lightroom. Allez, sur le site de NicSoftware une offre fabuleuse nous est proposée, à un prix incroyablement raisonnable pour l’ensemble des outils. Nous reviendrons sur les points de contrôle avec un exercice pratique.

 

Point de contrôle des yeux rouges

nx-outils-YeuxRouge

 

L’outil Point de contrôle des yeux rouges fonctionne de la même manière que les autres points de contrôle en délimitant intelligemment la zone à traiter et en préservant les détails (en particulier le reflet dans la pupille). Et c’est la moindre des choses, NX2 préserve les couleurs de l’iris, seule la pupille est passée du rouge au gris par désaturation.

Cliquez sur l’outil pour l’activer et cliquez ensuite sur la zone rouge à éliminer.  Vous pourrez adapter facilement la taille de la zone à traiter en déplaçant le curseur de taille pour qu’il corresponde à la pupille. Vous devrez recommencer l’opération pour le 2e oeil, soit en plaçant un nouveau point, soit en dupliquant le premier point placé et en le déplaçant sur l’autre oeil. 

 

Autocorrecteur (R)

nx-outils-correction

 

L’Auto correcteur est une gomme magique qui permet de supprimer les petits éléments gênants à condition que ceux-ci soient localisés dans une large zone de couleur et de texture assez homogènes (un ciel bleu par exemple).

Contrairement aux outils « tampon » d’autres logiciels de retouche, nous ne pouvons pas paramétrer le contenu de l’outil correcteur (NX analyse lui-même la couleur et la texture des pixels situés autour de l’élément à éliminer et choisit la zone qu’il va calquer et recopier sur l’élément perturbateur). Cet outil est donc bien pratique et efficace pour éliminer les poussières qui, collées au capteur, sont visibles sur l’image. Ces poussières étant assez petites et souvent visibles dans des zones unies comme le ciel, il sera très facile de les éliminer. Avec un peu d’expérience, en jouant sur la taille de l’autocorrecteur, le sens dans lequel vous le déplacez et le nombre de passages, vous arriverez à supprimer des éléments plus importants et/ou dans des zones moins homogènes. Mais ce n’est pas évident. L’idéal serait de pouvoir indiquer à NX la zone à calquer.

Pour supprimer un élément, activez l’outil correcteur; une barre d’options apparaît:
Précisez la taille du pinceau en introduisant le nombre de pixels ou en déplaçant le curseur.

Même si une étape s’ajoute dans la Liste de modification, il n’est pas toujours simple de revenir en arrière si on a fait plusieurs coups d’autocorrecteur successifs et qu’on veut supprimer uniquement le dernier par exemple. Pour cela, ajoutez d’autres étapes pour les séparer l’une de l’autre. Et prenez votre temps, en laissant travailler le processeur, souvent, une bonne minute est nécessaire avant que le résultat de l’autocorrecteur soit bien appliqué.

Pour travailler plus confortablement et s’assurer que la suppression est parfaite, affichez l’image à 100.

 

Outils de sélection qui permettent d’appliquer localement les améliorations

nx-outils-selection2

Les outils de sélection s’utilisent conjointement à une action pour travailler dans une zone de l’image. Par exemple avec l’outil de sélection dégradé ou l’outil pinceau je sélectionne le ciel puis dans cet outil je choisis une action dans la liste Sélectionner le réglage.

Nous devons apprendre premièrement à réaliser la sélection proposée par ces outils de sélection avec la possibilité de les combiner. Puis comment utilise-t-on notre sélection avec une ou plusieurs actions de réglages. Comme avec Photoshop, les outils de sélection sont à maitriser en priorité pour une utilisation confortable du logiciel.

vous pouvez combiner plusieurs dégradés dans une même image. Mais attention, si vous tracez un deuxième dégradé, le premier ne sera plus modifiable.

 

Point de contrôle de sélection (Maj+cmd+C)

nx-outils-pselection

 

NX-sel-rapide-ex1nx-sel-rapide

Point de contrôle de la sélection, le plus rapide, précis et efficace à condition que la zone à sélectionner se distingue du reste de l’image de par sa couleur et son niveau de détails. Ici sur une renoncule, j’ai placé un point de contrôle de sélection sur un pétale (à droite) et réglé le diamètre de sélection. Puis comme la fleur était que partiellement recouverte par la sélection, j’ai dupliqué (clic droit sur l’outil) et positionner ce second point. Mais, une partie de l’environnement étant faiblement englobé, j’ai ajouté cette fois un point supplémentaire avec le – ce qui enlève de la sélection la zone ne devant pas être englobée.

La sélection terminée vous pouvez passer de l’affichage du masque à celui du calque (en vert 50% par défaut dans les préférences)
Puis sélectionnez le réglage nécessaire disponible dans le menu déroulant.

 

Attendez, ce n’est pas fini, cet outil est très complet. Vous avez remarqué vous pouvez ajuster la dureté du masque de 0 à 100 % et en bas de l’outil, ouvrez le menu option…

Le sous-menu option permet beaucoup de choses. Par ex., régler séparément les couleurs RGB ou jouer sur la luminosité.
Ce sous-menu option permet également de choisir le mode de fusion.

 

 

 

Outil de type lasso (L)

nx-outils-lasso2

 

Il ne lui manque que l’option lasso magnétique de son grand frère. Utilisé pour délimiter un environnement dans lequel les autres outils de sélection seront limités dans leur action ou seulement pour appliquer un réglage à une zone précise, l’outil de sélection lasso à toute son utilité dans les cas de sélection difficiles.

Si vous ne parvenez pas à obtenir la précision du tracé combinée à la progression souhaitée, n’oubliez pas que vous disposez du curseur Contour progressif pour peaufiner la jonction. En réglant le paramètre lissage contours sur 0 px, la jonction entre la partie traitée et le reste de l’image sera très marquée. Augmentez le nombre de pixels pour obtenir une application progressive de l’amélioration afin que la jonction passe inaperçue. Selon la taille de l’image, le réglage du lissage ne donnera pas le même résultat.

Si la sélection passe un peu au large, reprenez un lasso négatif est supprimer ce passage. Faites des exercices pour maitriser l’outil, par exemple: pour obtenir des sélections centrées, cliquez d’abord sur le point qui sera le centre de la sélection, enfoncez ensuite la touche AIt et tracez le rectangle, le carré, le cercle ou l’ovale. Et à propos de carré et de cercle, c’est la touche Maj qu’il faudra maintenir enfoncée pour obtenir ces deux formes à partir du Lasso rectangulaire ou ovale. Donc pour un carré centré:

  • cliquez au centre de votre futur carré
  • Enfoncez les touches Maj et AIt
  • Tracez le carré.

 

Pinceau (B)

nx-outils-pinceau2

J’utilise le pinceau lorsque l’outil Point de contrôle de sélection ne donne pas de bons résultats. Le principe du pinceau est simple, vous peignez à l’aide de la souris les zones à sélectionner. Le pinceau existe en version positive pour peindre les zones à améliorer et en version négative pour effacer les zones qui ne doivent pas être touchées.  Il faut néanmoins jongler avec quelques options qui lui sont propres: la taille du pinceau, sa dureté, son opacité, la force de pression ainsi que l’option contour progressif, très utile pour les réglages fins.

Taille du pinceau

Vous adapterez la taille du pinceau en fonction de la taille de la zone à sélectionner. Vous réduirez aussi sa taille pour pouvoir accéder plus facilement dans les coins.

Dureté du pinceau

Une dureté maximale dessinera un contour net et précis autour de la sélection tandis qu’une dureté minimale appliquera le réglage progressivement à la sélection, ne laissant pas deviner la jonction entre la zone traitée et le reste de l’image. Le Pinceau à dureté maximale ne sera utilisé que si vous avez de larges aplats de couleur sans dégradé ou si vous voulez modifier une zone dont la couleur change brusquement sans transition. Mais dans la plupart des cas, vous laisserez la dureté sur un niveau très bas pour que la transition entre la zone traitée et le reste de l’image se fasse en douceur.

Opacité

Vous réglez ici la force d’application du réglage.  Si vous réduisez l’opacité du pinceau à 50% avant de commencer à peindre, le réglage ne sera appliqué qu’à 50% Si vous passez deux fois de suite au même endroit avec une opacité de 50%, le résultat sera une application à 100%. Afin de contrôler la progression, levez le pinceau qu’une fois la première couche appliquée avant de procéder aux autres passages successifs.
Etant donné que vous pouvez régler l’opacité entre chaque coup de pinceau, vous pouvez appliquer le réglage en cours avec des forces d’applications différentes dans plusieurs zones de l’image.

Commande de pression

Utile uniquement si vous disposez d’une tablette graphique qui est sensible à la pression que vous exercez avec le stylet. Dans ce cas, la taille et/ou l’opacité du pinceau varieront en fonction de la pression. Indiquez au préalable si la pression aura un impact uniquement sur la taille, sur l’opacité, sur les deux en même temps.

 

Dégradé de sélection (G)

nx-outils-degrade3

 

L’outil de sélection Dégradé va appliquer l’amélioration de manière progressive par rapport à un axe (dégradé linéaire) ou de manière circulaire (dégradé radial). La transition entre la zone où l’amélioration sera appliquée à 100% et la zone où l’amélioration cessera d’être appliquée se fera plus ou moins brutalement en fonction des paramètres que nous donnerons à l’outil Dégradé grâce à la barre d’option qui lui est associée. Le dégradé est donc un mélange entre l’image sans amélioration et l’image améliorée, ce mélange étant composé à 100% de l’amélioration au début du dégradé et 0% d’amélioration à la fin.

 

Outil Remplir/Supprimer

nx-outils-x

 

L’outil de sélection Remplir / Supprimer est utilisé sur une sélection déjà effectuée pour en augmenter ou diminuer l’effet. L’outil va modifier la dureté du masque de manière progressive chaque fois que vous cliquez sur l’image à condition de régler faiblement son opacité. Moi je ne l’ai jamais utilisé, car chaque outil à son réglage d’opacité./p>