interface

L’interface

N

e soyez pas inquiet, l’espace de travail est logique et les palettes sont rangées intelligiblement. On prend vite plaisir à travailler avec. Composées d’une dizaine de palettes et menus et de quatre espaces de travail différents que vous pouvez modifier et répartir sur plusieurs écrans selon vos préférences.

inerfaceBsaisie

Première chose à apprendre, les boutons de déplacement et d’ouverture, fermeture des palettes. Depuis le menu Fenêtre, nous pouvons ouvrir ou fermer les palettes. Chaque palette à cinq petits boutons ou zones de saisie pour le décrochage, le déplacement, l’agrandissement, l’ouverture et la fermeture. Par fermeture, vous le constatez, la palette se réduit à une barre verticale et le petit bouton inerfaceBmoins devient inerfaceBplus en dessus du nom de la palette «Dossiers» sur l’image d’exemple ici à gauche. Vous voyez en dessous de «Navigateur» le petit triangle ? inerfaceBdecrocherIl sert au décrochage. Les petits points en dessous, au déplacement et les lignes inclinées inerfaceBagrandir en bas de la barre au redimensionnement de la palette. Voilà, vous savez tout, c’est simple. Vous pouvez tester sans risque. Puis plus tard, une fois habitué vous enregistrer vos interfaces de travail personnalisées.

L’espace de travail multifonctions nous donne une vue d’ensemble de l’interface. Sur la gauche trois palettes en haut Dossier et en dessous Métadonnées et à côté Navigateur.
Pour commencer ouvrer Dossier avec le inerfaceBplus et aussi Navigateur. Puis agrandissez la palette pour voir davantage d’images. Image que vous pouvez agrandir avec le curseur sur la barre haute de la palette. Sélectionnez une image et passez à la palette Métadonnée qui va prendre la place de Dossier. OK ? Je vous laisse découvrir tranquillement cette espace de navigation et d’annotation des métadonnées.

inerfaceEspaces

Les espaces de travail

Logiquement, les espaces de travail changent selon notre flux de travail. Une fois choisis le dossier, puis les images et réglé les soucis administratifs de tri et des mots-clés. Bon, moi, je le fais avec View NX, mais c’est pareil, il faut bien le faire pour commencer. Je disais ? Ah, oui… Je double clic sur une image et je passe dans l’espace édition. Dans la barre d’outils, un double clic sur l’outil main et mon image remplit l’espace. Dans le menu fenêtre, je ferme Navigateur pour faire de la place. Avec mes deux écrans, sur le portable j’ai l’espace de navigation sur son écran et sur l’Eizo l’image à travailler,ainsi que la barre d’outils et la palette liste des modifications. J’oubliais, sur une palette flottante que vous désirer remettre en place, un double clic sur le petit bouton inerfaceBdecrocher et hop elle regagne son coin.

 

 
  • Cliquez sur un des icônes ci-dessous ou passez à la page suivante, par ici