Tétras lyre

Tétras lyre – Tetrao tetrix – Black Grouse

Pas de chance, il fait -12°c et je brasse la neige jusqu’à la taille avec mon lourd sac à dos, je n’arrive pas à sortir de là. Dessous le manteau de neige la tourbière n’est pas gelée et un peu d’eau se déverse dans mes souliers. Enfin je gagne ma tente affût en rampant sur le ventre. Un courant d’air me glace encore plus mes pieds mouillés.  J’installe le 600 mm sur la tête Wimberley et ajuste le niveau. Malgré des chaufferettes dans mes gants, mon index gourd est presque insensible sur le déclencheur. De ma main gauche je n’arrive pas, avec le gant, à trouver le bouton de blocage de l’autofocus sur le fut du puissant télé. C’est rageant, car je dois être très précis dans ma mise au point, vu la faible profondeur de champ.

Déjà les tétras chantent…